3 agences sur Saint Laurent de la Salanque et Bompas
27 Mai

Immobilier : les taux sont en baisse dans les Pyrénées-Orientales !

La reprise bénéficiera-t-elle au marché de l’immobilier dans les Pyrénées-Orientales ? C’est encore prématuré pour le dire, mais les notaires de France dans leur dernière note de conjoncture immobilière sont plutôt optimistes. Et voici ce qu’ils disent : « Après une année 2014 très morose, les derniers indicateurs permettent d’entrevoir une reprise économique progressive.» En tout cas, tous les facteurs sont réunis pour que le marché immobilier redémarre en 2015 : associés à une baisse des prix de l’immobilier dans l’ancien partout en France, les taux d’intérêt continuent également de chuter. De quoi attirer les acheteurs potentiels ! « Depuis le début du mois d’avril, nous enregistrons de nouvelles baisses comprises entre 0,05% et 0,15% selon les durées, note Maël Bernier de Meilleurtaux.com, courtier en crédit immobilier, qui publient chaque mois son palmarès des taux dans les 10 plus grandes villes de France. Nous observons ainsi des taux sur 20 ans inférieurs à 2% en moyenne (en baisse de 0,10% par rapport au mois dernier), une seule exception Paris reste à 2,05%. »

Les taux dans les grandes villes

Du côté des meilleurs taux négociés, plus de la moitié des grandes agglomérations de France affichent des niveaux inférieurs ou égaux à 1,65% sur 15 ans et sur 20 ans. Lille offre pour le 3e mois consécutif le plus beau taux négocié avec 1,55% sur 15 ans, ex aequo ce mois-ci avec Paris. Les autres grandes villes battent également leur propre record par rapport au mois dernier. Sur 20 ans, Marseille affiche un très beau 1,75% (meilleur taux négocié), talonnée de peu par Strasbourg, Nantes et Lille autour de 1,80%.

Le pouvoir d’achat reste stable

Le classement du pouvoir d’achat immobilier par ville reste inchangé : Marseille reste en tête avec 92 m², soit 5m² de gagnés par rapport à février dernier, suivis de Strasbourg qui gagne 1m² à 84m² et de Toulouse qui perd 1m² par rapport au mois précédent. Nantes reste stable et 4e du classement à 78m² finançables pour 1000 € mensuel.

C.V. / Bazikpress © KaYann

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée