Just another Réseau Blog Poliris site
30 août

Après l’achat d’une maison en vente à Villelongue-de-la-Salanque, comment y respirer un air pur ?

Small residential house with balcony

Acheter une maison à Villelongue-de-la-Salanque est une bonne idée. Vous y vivrez sûrement des jours heureux, à condition toutefois de ne pas polluer l’air que vous y respirez !
Selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), nous passons environ 80% de notre temps dans des lieux fermés, en particulier dans nos logements. La qualité de l’air que l’on y respire a donc un impact sur notre santé. Et l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur dénonce la mauvaise qualité de l’air que nous respirons au quotidien dans nos demeures. En cause : moisissures, bactéries, acariens…, mais surtout produits d’entretien, de synthèse présents dans les colles, les vernis, les solvants et les parfums d’intérieur. Et si nous vous donnions quelques conseils pour limiter, voire supprimer tous ces polluants nocifs émis par le chauffage, les produits d’entretien, les lessives et les adoucissants …, dans votre maison de Villelongue-de-la-Salanque ?

L’importance d’aérer
Au fur et à mesure des réglementations thermiques, nos logements sont de mieux en mieux isolés. Problème, ils sont aussi beaucoup moins bien ventilés, de quoi favoriser les acariens qui affectionnent les atmosphères chaudes (plus de 20°C) et humides des logements et prolifèrent dans les literies, les fauteuils, les tapis et les moquettes…. Il est donc important d’ouvrir toutes les fenêtres, tous les jours et ce, de longues minutes. Été comme hiver!

Débarrassez-vous de vos produits d’entretien de grande surface et privilégiez les produits dotés d’un Écolabel européen ou les nettoyants naturels. Avec du vinaigre blanc, du savon noir, du citron…, vous pouvez fabriquer vos propres produits tout aussi efficaces, mais bien moins nocifs pour la santé et l’environnement. Évitez aussi bougies et parfums de synthèse ! Pour désodoriser votre intérieur, confectionnez plutôt des pots-pourris avec des écorces d’agrumes ou des oranges piquées de clous de girofle.

C.V. / Bazikpress © Vic

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée